E-Text: l’Andromaque di Jean Racine

Ettore e Andromaca
Ettore e Andromaca

Ettore e Andromaca secondo Giorgio De Chirico

Andromaque di Jean Racine (1667)

ORESTE
Oui, puisque je retrouve un ami si fidèle,
Ma fortune va prendre une face nouvelle;
Et déjà son courroux semble s’être adouci,
Depuis qu’elle a pris soin de nous rejoindre ici.
Qui l’eût dit, qu’un rivage à mes voeux si funeste
Présenterait d’abord Pylade aux yeux d’Oreste?
Qu’après plus de six mois que je t’avais perdu,
A la cour de Pyrrhus tu me serais rendu?

PYLADE
J’en rends grâces au Ciel, qui, m’arrêtant sans cesse,
Semblait m’avoir fermé le chemin de la Grèce…

 

da ABU: la Bibliothèque Universelle

TESTO COMPLETO (FR)

Leggi il testo nella traduzione di Gregorio Redi da Internet Culturale

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *